Inspection d’inscription

Inspection d’inscription

Si vous inscrivez votre propriété dans sa meilleure condition, vous obtiendrez un meilleur prix et moins d'ennuis.

Avant d’inscrire votre propriété avec un agent immobilier, il est sage d’identifier les vices cachés. D’ailleurs, la majorité des contrats de vente arborent une clause d’inspection. L’acheteur exigera une inspection faite par un professionnel de son choix.

Si l’inspecteur retenu par l’acheteur découvre un/des vice(s) cachés, tout le processus de vente peut être mis en péril. Au moindre, la découverte de vices cachés nécessitera des réparations immédiates et parfois très coûteuses ou un prix de vente de beaucoup inférieur.

Il est préférable de faire éffectuer votre propre inspection avant l'inscription.

Une inspection pré-inscription vous permettra d’identifier les vices et risques et de les faire corriger d’avance à votre cadence, vous permettant ainsi d’exercer des choix de prix et de fournisseurs, etc. À la vente, vous avez ainsi l’option d’offrir la propriété <<telle quelle>> (vices identifiés compris) et d’en baisser le prix en conséquence. À défaut, il est probable que l’inspecteur mandaté par l’acheteur les identifiera, ce qui occasionnera des délais et des dépenses de votre part.

En identifiant un(des) vice(s) et les corrigeant d'avance, vous pourriez épargner des milliers de dollars.

De fait, si des vices sont découverts à la dernière minute, des réparations expresses ou d’urgence sont requises et vous coûteront en toute probabilité beaucoup plus cher, sans parler du manque de temps et de négociation…, du choix des matériaux.

En faisant inspecter votre propriété avant de l'inscrire, vous identifiez les problèmes d'avance.

Ensuite, corrigez-les ou présentez-les «telles quelles», en vous assurant que la première offre que vous acceptez peut passer rapidement et facilement à la clôture sans retards ni surprises coûteuses +.